Une prune magique

Voilà un bien étrange phénomène; nous avons une prune dans notre pommier. Cet arbre est pourtant le seul survivant d’un verger de pruniers auto-stérile (i.e. qui ne peut être fécondé que par l’intervention d’une polinisation extérieure, avec du pollen provenant de d’autres pruniers de variétés distinctes…). Alors, existerait-il un autre prunier dans les parages? ou bien peut-être me suis-je trompée sur la nature de notre arbre. En tout les cas, notre seule et unique prune est magnifique. Nous espérons la voir mûrir bientôt (et qu’elle survivra jusqu’à notre table!).

ps: Ce printemps, ce même prunier avait produit plus d’une centaine de prunes, qui ont malheureusement toutes séchées après quelques jours (alors qu’elles avaient un diamètre d’à peine 0,5cm.). 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :